Une piste pour la semaine . ιδʹ12

Une piste pour la semaine . ιδʹ12

Pour une semaine sarcastique et cassante... > Jel - Late pass [2013] | Electronic, Underground Hip-hop Bien que le premier instrument...


Pour une semaine sarcastique et cassante...

Late pass - Folder

> Jel - Late pass [2013] | Electronic, Underground Hip-hop

Bien que le premier instrument joué par Jel (né Jeffrey Logan) - à son grand déplaisir - était le cornet, dès qu'il eut économisé assez d'argent, il acheta sa premier (et unique) boîte à rythmes / sampler, la SP 1200, quand il était au lycée. Il commença à consacrer la plupart de son temps au beat making, et arrivé à l'université, il travailla à la station de radio de l'Université Northwestern, où il fut finalement été mis en contact avec Doseone, avec qui il s'est connecté instantanément.
Ce troisième opus (seulement) bénéficie du souci du détail et de toute l’application insufflée par un Jeffrey Logan qui a considérablement repoussé les limites de cette marque de fabrique qu’il a fait sienne à l’heure de gloire d’Anticon et du hip hop alternatif défendu à l’époque. Toujours aussi adepte de décors sombres dessinés à grands coups de samples aux contours prog-rock, de giclées légèrement bruitistes et dissonantes, Jel innove ici en n’hésitant plus à donner de la voix. Probablement l'album solo le plus inspiré de l'artiste.

Piste tirée des écoutes du mois de Mars 2014

///

A track for the week. ιδʹ12
For a snide and brittle week...

Although the first instrument young Jel (born Jeffrey Logan) played -- much to his chagrin -- was the cornet, as soon as he had saved up enough money he bought his first (and only) drum machine/sampler, the SP 1200, when he was in high school. He began to dedicate most of his time to beat-making, and while at college he worked at the Northwestern University radio station, where he was eventually put in contact with MC Adam Drucker, or Doseone, with whom he connected instantly. This third album (only) benefited of details and the entire application instilled by Jeffrey Logan has significantly pushed the limits of this brand he endorses the heyday of Anticon and alternative hip-hop defended before. Still adept to dark decor, designed with great blows of samples of prog-rock contours, slightly noisy and dissonant bursts, Jel innovates here by not hesitating to give voice. Probably the most inspired solo album of the artist.

Track listened during the 2014 March month

> Label > Anticon

No related post

COMMENTS

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

hello