Le Mythe de Sisyphe – Albert Camus

Le Mythe de Sisyphe – Albert Camus

Un passage de ma dernière lecture.. Je tire ainsi de l'absurde trois conséquences qui sont ma révolte, ma liberté et ma...


Un passage de ma dernière lecture..

Je tire ainsi de l'absurde trois conséquences qui sont ma révolte, ma liberté et ma passion. Par le seul jeu de la conscience, je transforme en règle de vie ce qui était invitation à la mort – et je refuse le suicide.

Pour un peu plus de détail : Première parution philosophique de l'auteur, il utilise le mythe de Sisyphe comme une illustration de ce qu'est l'absurde. Les dieux avaient condamné Sisyphe à rouler sans cesse un rocher jusqu'au sommet d'une montagne d'où la pierre retombait par son propre poids. Ils avaient pensé avec quelque raison qu'il n'est pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir. Camus se sert du mythe pour décrire l'attitude de l'homme confronté à l'absurde de la condition humaine. « Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide. » cette citation ouvre cet essai de manière foudroyante.

Le Mythe de Sisyphe par Albert Camus en 1942.

No related post

COMMENTS

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.