Gargantua – Rabelais

Gargantua – Rabelais

Un passage de ma dernière lecture.. Lors Gymnaste voyant son advantage descend de cheval : desguaigne son espée, et à grands...


Un passage de ma dernière lecture..

Lors Gymnaste voyant son advantage descend de cheval : desguaigne son espée, et à grands coups chargea sus les plus huppés(A), et les ruoit(B) à grands monceaulx blessez, navrez(C), et meurtriz(D), sans que nul luy resistast, pensans que ce feust un diable affamé, tant par les merveilleux voltigemens qu'il avoit faict : que par les propos que luy avoit tenun Tripet, en l'appellant pauvre diable.
Si non que Tripet en trahison luy voulut fendre la cervelle de son espée lansquenette(E), mais il estoit bien armé, et de cestuy coup ne sentit que le chargement(F), et soubdain se tournant, lancea un estoc volant(G) audict Tripet, et ce pendent que icelly se couvroit en hault, luy tailla d'un coup l'estomac, le colon, et la moytié du foye, dont tomba par terre, et tombant rendit plus de quatre potées(H) de souppes, et l'ame meslée parmy les soupppes.

(A). fiers. (B). jetait bas. (C). blessés. (D). blessés à mort. (E). épée courte et large. (F). poids. (G). coup de pointe à la volée. (H). la potée correspond à la quantité contenue dans un pot.

Pour un peu plus de détail : D’une écriture complexe, ce roman conte les années d’apprentissage et les exploits guerriers du géant Gargantua. Plaidoyer pour une culture humaniste contre les lourdeurs d’un enseignement sorbonnard figé, Gargantua est aussi un roman plein de verve, d’une grande richesse lexicale, et d’une écriture souvent crue, volontiers scatologique.
"C'est que vous, mes bons disciples, et quelques autres fols en disponibilité, lorsque vous lisez les joyeux titres de certains livres de notre invention comme Gargantua, Pantagruel, Fessepine, La Dignité des Braguettes, Des Pois au lard assaisonnés d'un commentaire, etc., vous jugez trop facilement qu'il n'y est question au-dedans que de moqueries, pitreries et joyeuses menteries vu qu'à l'extérieur l'écriteau (c'est-à-dire le titre) est habituellement compris, sans examen plus approfondi, dans le sens de la dérision ou de la plaisanterie. Mais ce n'est pas avec une telle désinvolture qu'il convient de juger les oeuvres des humains. " - Gargantua

Gargantua par François Rabelais en 1534.

No related post

COMMENTS

LEAVE A REPLY

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

hello